Exposition

EXPOSITION CATHY FEUILLYE

Publié le Mis à jour le

VERNISSAGE: Cathy FEUILLYE

Vendredi 01 FÉVRIER 2013 à 19H00

Porte de la Fontaine

Pizzeria Belfort

« Du 1er au 28 fevrier 2013, je vous invite à la présentation de mes peintures dans un lieu sympathique: La pizzeria  Belfort « Porte de la fontaine » située au  2, rue Bertrand de Born Toulouse.

Outre,  mon expo et le vernissage de ce jour, vous pourrez revenir pour assister à des concerts, des conférences, et surtout profiter de l’accueil généreux et convivial du lieu et des ses propriétaires.

Présente bien sur pour vous présenter mes œuvres, je serai tout sourire pour vous expliquez mes techniques de travail et le pourquoi du comment du choix de mes sujets. Le tout dans la joie et la bonne humeur. »

Cordialement Cathy

L'artiste Cathy Feuillye devant son grand format à l'huile très coloré: Aras. ()

Cinquante huit tableaux à la maison de quartier de Cantepau, c’est du jamais vu. Ce déferlement joyeux est signé Cathy Feuillye, artiste autodidacte installée à Lombers depuis 3 ans. Elle expose jusqu’au 30 avril, moyens et grands formats à l’huile, où la couleur est reine, à l’encre et au pastel, ainsi que des mobiles de boules brodées temari, un art japonais. Chaque boule est unique et nécessite 8 heures de travail. Cette artiste prolifique peint des scènes de vie au Cambodge, où elle et les siens ont vécu 3 ans, le sud tunisien dont elle aime couleurs et drapé des voiles, des vues d’Albi; et des animaux en mouvement, une des passions de cette parisienne de naissance de 50 ans qui a travaillé dans l’élevage. Cathy Feuillye peint depuis ses 13 ans: « J’aime peindre, travailler couleurs et matières, mais ma passion c’est l’histoire. » Quoi de plus naturel quand on a été élevée sur les plages du Débarquement et prénommée Catherine comme une reine. Cathy Feuillye a entamé en novembre dernier un ouvrage sur Lombers, choisie « parce qu’elle conjugue chaleur et intérêt historique ». Elle y traite des guerres de religions jusqu’en 1633 date de la destruction du château de Lombers. Un travail de « détective » nourri d’archives. Cette Lombersoise ne connaissait pas la maison de quartier. « C’est si grand que j’ai dû travailler exprès! J’ai été touchée par la qualité de l’accueil, par la gentillesse et le respect des gens que j’y ai croisés. » Vernissage ce soir à 18h30 à la maison de quartier av. Mirabeau. Cathy Feuillye donne des cours de dessin à Lombers et travaille sur commande: www.artquid.com/artist/cathy.feuillye

La Dépêche du Midi