cinéma

Semaine Internationale du Revenu de Base

Image Publié le Mis à jour le

Mercredi 18 septembre à 20h00

 

Dans le cadre de la semaine internationale du revenu de base (du 16 au 22 septembre 2013),  Porte de la Fontaine s’associe au collectif organisateur et vous invite à une projection-débat :  Qu’est ce que le Revenu de base inconditionnel et suffisant ?
Est-il halal, anticapitaliste, féministe… ?

site Web

Publicités

Découvrez le rugby solidaire avec FADA

Publié le

Mardi 02 avril 2013 à 20h

Porte de la Fontaine

Image

Guy Chapouillié, fondateur et ancien directeur de l’École Supérieure d’audiovisuel de Toulouse.

« Comme je l’ai déjà dit, et je n’ai pas la réputation de manier la langue de bois, j’aime ce film, plein de générosité, de courage, de plaisir et d’intelligence. Il a la beauté des commencements où l’envie et l’élan permettent des avancées rares »

Les jeunes de l’association Terres en Mêlées vous invitent en avant première à la projection de leur film: FADA! 
Ce film retrace l’aventure extraordinaire de jeunes français et marocains qui ont construit un club de rugby dans le Moyen-Atlas marocain…

Après la projection, les jeunes animeront un débat pour témoigner de cette expérience et vous faire voyager sur lesTerres en Mêlées.
Pour plus d’infos rendez vous sur: asso Terres en Mêlées 

Voici la bande annonce du film: FADA!

Image

PORTE DE LA FONTAINE – PROGRAMME DU 26/03 au 29/03/2013

Publié le

Mardi 26 mars 2013 à 20H30

RENCONTRE AVEC MAHMOUD TRAORE ET BRUNO LE DANTEC autour de leur ouvrage Dem Ak Xaabazr (Partir et raconter)

Mercredi 27 mars 2013 à 20H30

Chanson Française

Berni, Kiki, Cathy et Nounours

Image

Jeudi 28 mars 2013 à 20H30

Le Cycle des Sons et des Mots à le grand plaisir d’accueillir 
 
PIAK
 
!!! SORTIE DE DISQUE / RELEASE PARTY !!!
Ce soir-là deux sets : Face A – Set « classique » avec saxs et batterie / Face B – Set électro-acoustique
avec
Florian Nastorg : A Side – alto & baritone sax / B Side – turntables
 
Julien Gineste : A Side – alto & tenor sax / B Side – pedals & amplifier
 
Bertrand Fraysse : A Side – drums / B Side – SERGE Modular analog synthetizer
 
ENGAGEMENT TOTAL DANS LE SON
PIAK est né en 2009 de la rencontre de musiciens issus des scènes punk et expérimentale aveyronnaises. Marqué par le free-jazz, le noise et les drones, PIAK génère des déluges sonores d’une grande sensibilité.
Forgée tambour battant par les saxophones et la batterie, l’identité sonore du groupe se décline également depuis 2012 en un set entièrement électro-acoustique, comme une autre facette du trio.

Vendredi 29 mars 2013 à 20H30

Thierry ROQUES

«Solo en liberté»

 http://www.enricomaciasloriental.fr/pageshtml1/003carriere/00306carrieremusiciens/003063thierryroques/003063thierryroques.html

Celles et ceux qui ont eu la chance de voir Thierry ROQUES sur scène sont toujours restés dans le frisson de son instrument complice, l’accordéon.

Son soufflet sensible et rythmé, sa musique simple et inspirée ne laissent pas dans l’indifférence !

Entre une symphonie de musique «des» mondes qu’il a exploré et ses influences poétiques, il partage son urbanité d’adoption mais aussi ses propres racines.

Il nous trace un parcours musical riche en émotions tout en nous offrant un voyage initiatique simple en compagnie de sa plus fidèle complice, la musique.!

Ethnique, Jazz, World…..

viewer

http://fr.myspace.com/thierryroquesmusic

AJOUAD – Algérie: Journée contre l’oubli

Publié le Mis à jour le

«…La vérité est comme la justice, elle a besoin de témoins…même les tous petits témoins qui peuvent écrire des choses qui restent et qui durent. »

Said Mekbel

22 mars

 

ALGERIE: Journée contre l’oubli

 

Porte de la Fontaine

2, rue Bertrand de Born 31000 Toulouse

viewera

 

Qu’importe que nous l’appelions, décennie noire, rouge ou tragédie nationale, mais cette période qu’a connue l’Algérie fut l’une des plus dramatiques de son histoire post indépendante. Une période de sang et de deuil qui aura fait  plus de 200 000 morts, laissant des survivants aux troubles irrémédiables et des traces latentes dans une société algérienne traumatisée d’une ampleur indéfinissable

Face au drame qui n’a épargné aucune famille, Ajouad Algérie Mémoires veut célébrer  l’honneur et la dignité de ceux et celles qui ont été assassiné(e)s, violées, kidnappé(e)s, en refusant l’oubli de ses victimes et en luttant contre la falsification de l’histoire de son pays.

Car aujourd’hui, c’est notre histoire et la mémoire de nos victimes qui se trouvent menacées par des lois abjectes : Rahma en 1995, Concorde civile en 1999, Réconciliation nationale en 2006…. Décrétées et votées  au nom d’une politique injuste et d’une paix sociale trompeuse, au profit de terroristes islamistes et de criminels amnistiés et ré intégrés dans la société, empêchant toute recherche de vérité sur ce dramatique passé, pire, les crimes restent ainsi à jamais impunis.
C’est dans ce contexte qu’est né, en décembre 2010,  Ajouad Algérie Mémoires avec pour volonté de réaliser un travail mémoriel et faire du 22 mars LA journée contre l’oubli. 22 mars en mémoire à ceux de 1993 et 1994 qui ont vu une certaine population sortir dans les rues d’Algérie pour dire non à l’intégrisme oui à la démocratie.

Depuis, nous listons les actes ayant touché des personnes connues ou anonymes. Il ne s’agit pas de sombrer dans le pathos, non, il s’agit de recenser et mettre un nom sur chaque victime, sur chaque chiffre, redonner une identité, une valeur à plus de 200 000 tombes éparpillées à travers le pays. Seul un tel travail permettra d’accéder aux faits concernant chacun d’eux.

Nous sommes de plus en plus nombreux chaque jour à nous investir dans ce travail de mémoire. C’est pour nous un devoir, un acte de refus de cette amnésie instituée, et c’est en ce sens qu’Ajouad Algérie Mémoires, se joint au travail contre l’oubli déjà en cours, pour remettre à jours les œuvres d’une élite sacrifiée, mais aussi le vécu de tout un peuple, afin que nul ne les oublie.

Refuser ce travail de mémoire, ce serait les enterrer à tout jamais et priver les générations futures des repères nécessaires à la construction de leur identité en les laissant face à des questionnements similaires à ceux que nous avons actuellement concernant la guerre d’Algérie.

Faisons du 22 mars LA journée contre l’oubli, une date repère, une journée qui rassemble la mémoire de 200 000 victimes. Agissons pour que cet acte citoyen se normalise et que cette commémoration devienne une évidence, il s’agit là d’une nécessité historique.

 

Ajouad Algérie Mémoires

ANGELA DAVIS ET LE COMBAT DU BLACK PANTHER

Publié le Mis à jour le

Vendredi 15 mars 2013 à 19H00

Rencontre-échange autour de la venue d’Angela Davis à Toulouse



MAFROUZA QUE FAIRE?

Publié le


Mardi 12 mars 2013 à 20H30
L’Ouvreuse présente: